Hier soir, j'ai été conviée à une soirée "théâtre chez l'habitant" comme on passerait une nuit chez l'habitant, un repas chez l'habitant, un voyage chez l'habitant etc...

Dans ces cas là, on découvre un habitat particulier, une façon de vivre différente de la sienne, on peut faire des rencontres exceptionnelles ou pas.

Hier soir, donc, deux comédiens et un technicien avaient pris place chez l'habitant...

Et loin d'avoir pensé au fait d'être dans un lieu particulier, ils avaient mis des "rideaux" pour occulter les fenêtres, avaient ramené deux ou trois éléments de décors, quatre projecteurs sur pieds... bref avaient tenté de reproduire "la boîte noire" qu'est le plateau de théâtre, chez mes voisins...

La représentation était "au chapeau", c'est à dire que tous les spectateurs étaient invités à donner une obole à l'équipe artistique pour permettre à cette dernière d'entrevoir, au bout de plusieurs représentations comme celle là une rémunération...

Donc, bien gentiment tous les lecteurs de télérama présents ont donné...

Alors, je demande : pourquoi?

Pourquoi, aujourd'hui l'art est il malmené de la sorte? Comment défendre encore un métier, une pensée intellectuelle (et pour moi ça n'est pas du tout une honte de vouloir élever la pensée!!) et donner à des spectateurs une occasion de s'élever au dessus de ce qu'on leur propose à la télé sur des chaines commerciales? Je ne veux pas dire qu'il faut être chiant ou abscon,(un vaudeville bien monté, bien joué tient lui aussi ce rôle)pour donner à voir de la qualité! 

Mais ce "entre-nous" très à la mode aujourd'hui, ce théâtre chez l'habitant sans aucune réflexion sur l'endroit, les gens à qui il est destiné, la nécessité du texte dans cet endroit précis, me rend folle de rage...

Je fais ce métier, et j'invoque tous les soirs l'ange de la raison, l'ange du "non je ferai pas n'importe quoi à n'importe quel prix" pour ne pas tomber dans ces travers qui me donne parfois envie de baisser les bras.

Je ne veux pas faire mon métier en me disant : c'est bien bon pour qui s'est!!

Allez je m'arrête; je vais aller me casser la tête sur un prochain rôle à tenir, pour ne pas prendre le spectateur pour un con. Mais qu'est-ce que ça fait du bien en le disant!!

 

PS : le spectacle n'était pas bon, les acteurs pas terribles, le texte mal écrit et ininteressant, le technicien devrait changer de boulot...

Et je crois être, hélas, assez objective...